Quel est le lien entre la douleur au pied et la lombalgie ?

08 Juillet, 2020

Denise Villamar

Vous souvenez-vous de la fois où vous étiez incapable de travailler correctement à cause de cette douleur insupportable qui apparaissait de temps en temps ? Cette fois où vous ne cessiez de vous tourner et retourner dans votre lit pour trouver une position de sommeil qui soulagerait vos maux de dos ? Et la fois où vous vous êtes réveillé le matin et que vous avez ressenti une douleur aux pieds et aux jambes en vous levant ?

Si vous avez vécu ces moments, il est possible que la douleur que vous ressentez au pied soit liée à la douleur que vous sentez dans le bas du dos. Pour comprendre comment les deux sont liées, nous avons rassemblé quelques faits intéressants sur les causes de la douleur au pied et les moyens de la soulager.

Lien entre la douleur au pied et la lombalgie

Cela peut paraître étonnant, mais la plupart des douleurs que nous ressentons dans le pied n’ont rien à voir avec la jambe ni avec le pied lui-même, à moins que nous ne souffrions d’une blessure. La douleur au pied peut être provoquée par l’irritation ou la compression d’une racine nerveuse située dans le bas du dos. Cette douleur peut rayonner le long du nerf sciatique (le nerf le plus long du corps), et se propager jusque dans le pied.

Comme le décrit cet article, ce ne sont pas seulement les pieds qui sont touchés par la lombalgie – si elle n’est pas traitée, elle peut aussi affecter les genoux, les hanches, les épaules et les articulations vertébrales.

Voici quelques-uns des symptômes de la douleur au pied :

  • Incapacité à lever le pied vers le haut. Elle s’accompagne parfois d’un engourdissement de la partie inférieure de la jambe et du pied. Cette douleur se produit si l’une des racines nerveuses rachidiennes du bas du dos, qui innerve le nerf sciatique, est affectée.
  • Difficulté à marcher sur la pointe des pieds. Il s’agit d’une forme de douleur au pied communément ressentie, essentiellement liée au nerf sciatique. Les personnes qui en souffrent éprouvent des difficultés à marcher, à conduire et à réaliser différentes activités.

Selon l’Institut de la colonne vertébrale (The Spine Institute), elle peut également être due à une sténose lombaire de la colonne vertébrale, dans laquelle le rétrécissement des cavités entre les vertèbres lombaires finit par comprimer les nerfs. La douleur au pied qui en découle peut se manifester par des picotements, un engourdissement récurrent et une faiblesse musculaire générale.


Et si c’est l’inverse ?

L’Association américaine des chiropraticiens (American Chiropractic Association) estime que près de 31 millions d’américains souffrent de lombalgies à un moment donné, parfois causées par l’utilisation de chaussures inadaptées ou de pieds plats. Qu’est-ce que cela signifie ?

Nos pieds sont les « récepteurs » finaux de notre poids corporel, donc plus notre poids est élevé, plus les chances d’avoir des problèmes de pieds sont grandes. Si nos pieds n’absorbent pas les impacts ou ne redistribuent pas le poids correctement, il est possible que d’autres problèmes surgissent – notamment la lombalgie.

Les médecins recommandent aux patients d’améliorer la fonctionnalité de leurs pieds par le port de chaussures appropriées et de semelles orthopédiques pour réduire la douleur au genou et à la hanche.


Les mauvaises habitudes qui peuvent provoquer des lombalgies

  • La suralimentation. Privilégiez les aliments dont votre corps a besoin : grains entiers, fruits et légumes. Évitez les aliments peu sains qui n’apportent pas les nutriments dont vous avez besoin pour être en bonne santé et peuvent entraîner des inflammations. Il est également recommandé de consommer des compléments comme le calcium, le phosphore et la vitamine D.
  • Une mauvaise posture. C’est une mauvaise habitude pour la plupart de ceux qui travaillent assis à leur bureau pendant des heures – sans parler du manque de mouvement. Une posture voûtée et assise prolongée n’est pas seulement dangereuse pour votre colonne vertébrale, mais aussi pour votre santé en général.
  • Dormir sur le dos. Essayez de mettre une serviette roulée sous vos genoux pour maintenir la courbure naturelle de votre dos. Si vous dormez sur le côté, placez un oreiller entre vos jambes pour soulager la pression sur vos hanches et le bas de votre dos. Il est également utile d’essayer différentes hauteurs d’oreiller pour votre cou.
  • Le tabagisme. Vous avez probablement levé les sourcils en lisant ceci, mais oui, fumer ralentit le flux sanguin, y compris vers votre colonne vertébrale. Le tabagisme accélère l’usure des disques intervertébraux et peut également ralentir le processus de guérison, surtout si vous souffrez d’ostéoporose. Cessez de fumer maintenant pour prévenir la lombalgie.
  • Le manque d’exercice. C’est l’une des raisons pour lesquelles vos muscles restent inactifs. Restez actif, même par ces temps incertains. Demandez à votre médecin quels exercices vous conviennent et n’oubliez pas de faire des étirements avant de vous entraîner.
  • Ne pas avoir un poste de travail ergonomique. Maintenant que la plupart de nous sommes tenus de travailler à domicile, demandez à votre chiropraticien si votre poste de travail actuel est ergonomique, et s’il ne serait pas le responsable de tensions cervicales et de douleurs lombaires. Investissez dans un bureau réglable en hauteur, qui vous permet de maintenir une posture correcte tout en favorisant votre productivité.

Il n’est jamais trop tard pour donner la priorité à votre santé. Il vous faudra juste un peu de discipline pour abandonner les mauvaises habitudes. Le simple fait de porter des chaussures confortables à talons bas fait déjà une différence. Consultez votre médecin avant de faire quoi que ce soit qui pourrait aggraver la situation.

Nous acceptons les articles invités et d'autres collaborations sur les blogs. Les sujets peuvent inclure mode de vie, travail, santé, forme physique, ergonomie, meubles, maison, technologie, entreprise et plus encore. Si vous souhaitez collaborer avec nous, envoyez un message à sophie@flexispot.com.

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter et obtenir les meilleurs conseils ergonomiques