La grande démission : qu'est-ce que c'est et est-ce que ça vous concerne ?

27 Avril, 2022

La grande démission, également connue sous le nom de « Big Quit », fait référence à une vague de employés quittant volontairement leur emploi au point culminant de la pandémie de Covid-19.

Alors que nous sortons de l'isolement et que le nombre de cas de Covid diminue, le nombre de démissions volontaires continue de grimper en flèche, car les employés du Royaume-Uni, des États-Unis et d'Europe continuent de quitter en masse leurs emplois de bureau au profit d'un travail à distance ou à temps partiel.

Comment les gouvernements et les organisations réagissent-ils à la Grande Démission et qu'est-ce que cela signifie pour ceux qui restent dans un emploi de bureau traditionnel ? Voici les dernières informations sur la "Grande Démission" et comment elle vous aff ecte.

 

La grande démission se terminera-t-elle en 2022 ?

La grande démission préoccupe les patrons du monde occidental depuis avril 2020. Ne parvenant pas à combler les vides laissés par les anciens employés, les employeurs se sentent vraiment à l'étroit en matière de recrutement.

Bien que la Grande Démission se poursuive, elle montre des signes de ralentissement, et il semble que les grandes organisations souffrent davantage de la pénurie de personnel que les petites entreprises indépendantes.

La plupart des entreprises ont réagi à la crise en proposant un travail plus flexible. Des recherches ont démontré que davantage d'organisations au Royaume-Uni offrent désormais des options de travail flexible au personnel, par rapport à l'année précédente.

Cependant, les crises du personnel se poursuivent. Selon un rapport de Bloomberg, 9 managers sur 10 admettent qu'il est plus difficile qu'avant de trouver et d'embaucher le personnel adéquat.

 

Comment les employeurs peuvent en bénéficier

Malgré l'augmentation des démissions et des difficultés d'embauche, la Grande Démission offre quelques bons côtés aux responsables du recrutement.

 

Il est temps de réévaluer

La Grande Démission a donné aux managers l'occasion de réévaluer ce qui compte vraiment pour leur entreprise et de trouver des moyens nouveaux et créatifs de restructurer l'entreprise.

La pénurie de main-d'œuvre a obligé les responsables à rationaliser les flux de travail, ce qui a permis d'éliminer les pratiques de travail inutiles ou obsolètes qui faisaient perdre un temps précieux à l'entreprise.

 

Restructuration sans douleur

Avant le « Big Quit », tout le monde redoutait la restructuration de l'entreprise. Lorsqu'une organisation évolue et que de nombreuses pratiques et politiques de travail ne sont plus adaptées, il est inévitable que les fonctions soient déplacées d'un service à l'autre ou soient entièrement supprimées.

Personne n'a envie de recevoir un préavis de licenciement, tout comme les managers détestent devoir le faire.

Toutefois, si votre organisation a été laissée à moitié vide par la Grande Démission, c'est le meilleur moment pour mettre en œuvre une restructuration sans faire de victimes.

 

Comment les employés peuvent en bénéficier

Que vous ayez démissionné de votre emploi ou que vous soyez assis dans un bureau vide, être employé en ces temps incertains comporte son lot d'inquiétudes.

Cependant, le « Big Quit » a offert une pléthore d'opportunités aux employés à tous les niveaux.

 

De meilleures opportunités

Si vous avez récemment quitté votre emploi en faveur de l'inconnu, c'est le moment idéal pour sortir de la routine et réfléchir à ce que vous voulez vraiment de votre vie et de votre carrière.

Alors que les employeurs s'efforcent de pourvoir les postes vacants, le vivier d'emplois est plus large que jamais - et plus flexible aussi. Profitez de votre temps libre pour renouer avec vos amis et votre famille, pour vous perfectionner en suivant un nouveau cours ou pour postuler à l'emploi de vos rêves dans une autre entreprise.

 

Travaillez pour cette promotion

Avec les bureaux qui se vident, de nouvelles opportunités se sont soudainement présentées sur le lieu de travail. Les employeurs se rendent compte de la valeur réelle de leurs employés, et de nombreux endroits offrent des possibilités aux employés de gravir les échelons ou sont plus favorables à ce que les employés s'inscrivent à des cours externes.

 

La grande démission ou le grand remaniement ?

Selon une étude de Microsoft, les employés sont encore plus nombreux à prévoir de quitter leur emploi en 2022 au profit du travail hybride. C'est désormais le marché des employés, car les annonces d'offres d'emploi s'accumulent.

Le marché de l'emploi commence à se redresser après le marasme de 2020-2021, c'est donc le moment pour les employeurs et les demandeurs d'emploi d'en profiter pleinement et de travailler ensemble pour mettre en place un modèle de travail qui convient à tous.

Désormais appelée "La Grande Perte", l'année 2022 est un temps de réflexion, un temps pour penser à ce que nous pouvons et devons faire pour rendre le lieu de travail plus productif pour les managers et plus durable pour les employés.

Alors que de plus en plus d'offres d'emploi sont proposées avec des avantages encore plus intéressants qu'auparavant, on ne sait toujours pas pourquoi les recruteurs ne parviennent pas à trouver du personnel pour combler les lacunes. Il est possible que les employés prennent le temps de réévaluer ce qu'ils veulent faire de leur carrière ou qu'ils abandonnent complètement la vie active et optent pour une retraite anticipée ou un congé sabbatique.

Les pertes de vies humaines subies lors de la pandémie de Covid-19 ont amené des millions de personnes à repenser leurs priorités et beaucoup sont à la recherche d'emplois offrant un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les gens recherchent une rémunération plus équitable, de la flexibilité et des arrangements à plus long terme qui correspondent à leurs valeurs.

Selon la BBC, ce n'est pas que les employés quittent la population active, mais ils se déplacent sur le marché du travail. Il est désormais acceptable pour les employés d'avoir un certain nombre de petits emplois ou deux emplois à temps partiel plutôt que d'opter pour le traditionnel 8h-17h.

Il semble que la priorité soit désormais de trouver un travail qui puisse s'adapter à la vie personnelle plutôt qu'une vie qui doive s'adapter au travail.


Nous acceptons les articles invités et d'autres collaborations sur les blogs. Les sujets peuvent inclure mode de vie, travail, santé, forme physique, ergonomie, meubles, maison, technologie, entreprise et plus encore. Si vous souhaitez collaborer avec nous, envoyez un message à sophie@flexispot.com.

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter et obtenir les meilleurs conseils ergonomiques