Fatigue chronique au travail: comment la reconnaître et y remédier

08 Mars, 2022

Arrivé à un certain moment, tout le monde finit par ressentir de l’épuisement. Il nous est tous arrivé d’être vidé, trop fatigué pour se motiver à accomplir quoi que ce soit. Pour autant, un mode de vie sédentaire est-il un signe que vous êtes sur le point de contracter le syndrome de fatigue chronique ? Les experts affirment que ce n'est pas le cas. La fatigue chronique au travail n'est pas synonyme d'épuisement.

Si vous souffrez du syndrome de fatigue chronique, les symptômes tels que les douleurs musculaires, l'épuisement excessif et l'hypersensibilité au bruit peuvent rendre extrêmement difficile l'adaptation aux exigences du lieu de travail. La reprise du travail après avoir pris un congé peut s'avérer très compliquée.

Pour cela il est essentiel de trouver un travail qui vous permet de vous épanouir.


Dans cet article nous aborderons différents sujets, notamment comment soulager l'extrême fatigue après le travail et comment la maîtriser pour conserver votre emploi et vous épanouir dans celui-ci.  


Syndrome de Fatigue chronique (SFC),  symptômes et conseils pour le traiter 


Même si la situation de chacun est unique, de nombreuses personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique sont en mesure de travailler. Les personnes qui travaillent avec ce syndrome peuvent bénéficier d'espaces de travail flexibles et d'horaires alternatifs pour parvenir à une solution qui leur convient au quotidien afin de gérer leurs symptômes. Tout le monde a le droit de profiter de son emploi de manière adéquate. Nous pouvons constater que le retour au travail peut rendre une personne plus autonome, lui donner le sens des responsabilités et renforcer son estime de soi.


D'un autre côté, il est primordial de reconnaître que le syndrôme de fatigue chronique est un vaste diagnostic dont le degré de bien-être varie d'une personne à l'autre. Certaines personnes ont la chance de recouvrer complètement la santé. Tout le monde a déjà son propre parcours vers la santé, et nous espérons que ces conseils pourront vous aider.


Peut-être que vous vous sentez très bien à un moment donné, puis vous vous sentez envahi par un épuisement sévère ou d’autres symptômes. Cela peut vraiment entraver votre capacité d’agir et de penser le moment présent.


Toutefois, le respect des consignes suivantes peut vous aider à éviter le retour des symptômes de fatigue chronique :


Faire trop d’exercice est déconseillé


L'une des causes les plus fréquentes de récidive chez les personnes souffrant du SFC est de trop en faire lorsqu'elles se sentent bien. Gardez à l'esprit que, même si vous vous sentez bien, vous avez peut-être un problème médical qui vous fera vous effondrer si vous dépassez vos limites énergétiques actuelles. En dehors de cela, une chaise de bureau ergonomique ou un bureau debout vous aidera à faire de l'exercice tout en douceur.  


Reposez-vous


Les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique découvrent qu'une bonne nuit de repos est l'un des meilleurs stimulants naturels de l'énergie. Prendre des instants de repos planifiés tout au long de la journée peut également être bénéfique. L’utilisation d’un tapis anti-fatigue lorsque vous travaillez peut être grandement bénéfique. Pour vous en procurer un, consultez le site internet Flexispot.


Relaxez-vous 


Les énergies de chacun peuvent être épuisées par le stress. Il a été démontré que le stress lié aux préoccupations quotidiennes, notamment les finances, les questions familiales et les problèmes professionnels, pouvait aggraver les symptômes de fatigue chronique et déclencher une récidive. Parlez de votre stress à un parent ou un ami digne de confiance, consultez un thérapeute, rejoignez un groupe d'aide ou essayez une pratique apaisante comme le yoga.


Prenez le contrôle de la situation 


Il est important que vous compreniez que vous êtes responsable de votre guérison et qu’il est donc important d’investir dans du mobilier de bureau approprié, comme un bureau debout, qui vous aidera à résoudre vos problèmes de fatigue, et à garder les douleurs musculaires à distance.


Fixez-vous des limites 


Vous pouvez tenir un journal et l’utiliser pour déterminer ce qui déclenche les rechutes dans votre vie. Portez une attention particulière à votre temps de sommeil, aux situations stressantes que vous rencontrez, au nombre de tâches quotidiennes que vous pouvez accomplir etc.


Faites un programme que vous pouvez respecter


Dressez une liste de toutes les tâches que vous pouvez accomplir dans la journée sans vous laisser distraire. Prévoyez des périodes de détente entre ces activités pour vous aider à garder votre énergie. La création et le respect d'un programme quotidien peuvent également vous aider à vous détendre en vous donnant un sentiment de satisfaction une fois les tâches accomplies.


Faites attention à votre alimentation 

L’alimentation est un facteur important pour vous aider à vous sentir plus énergique. Préparer des repas équilibrés peut être un stimulant énergétique. Limitez les excès de sucres et de graisses. Les légumes colorés, la viande et les produits laitiers maigres, ainsi que les céréales nutritives sont tous de bons choix.


Restez positif 


Il ne faut pas vous laisser abattre, même en cas de rechute. Gardez une attitude positive et utilisez plutôt la rechute pour mieux comprendre vos déclencheurs. Vous pouvez noter tout ceci dans votre carnet. Cela vous aidera à mieux rebondir, et à ne pas rester impuissant face à un échec. 

Nous acceptons les articles invités et d'autres collaborations sur les blogs. Les sujets peuvent inclure mode de vie, travail, santé, forme physique, ergonomie, meubles, maison, technologie, entreprise et plus encore. Si vous souhaitez collaborer avec nous, envoyez un message à sophie@flexispot.com.

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter et obtenir les meilleurs conseils ergonomiques