Un guide de base pour rendre votre lieu de travail adapté à l'autisme

21 Juillet, 2022

L'équipe FLEXISPOT

Les troubles du spectre autistique (TSA) ne présentent pas de symptômes bien définis. Chaque personne autiste est unique et peut présenter des sensibilités contrastées à divers stimuli. Les employés atteints de TSA peuvent avoir besoin d'un soutien et d'un réconfort supplémentaires. En tant qu'employeur, vous devez apporter des modifications adaptées aux autistes sur votre lieu de travail.

Les professionnels et les collègues de travail doivent garder à l'esprit qu'une bonne communication est vitale pour les personnes autistes. Les sarcasmes et les phrases compliquées sont à éviter. Optez plutôt pour des phrases plus courtes et des mots plus simples lorsque vous communiquez avec une personne autiste.

On ne peut jamais savoir à quoi ressemble l'autisme. C'est pourquoi, en tant qu'employeur, vous devez interroger votre employé autiste sur ses besoins en matière de travail au bureau. Vous pouvez également contacter sa famille et ses amis pour savoir de quelles adaptations il aura besoin au bureau pour pouvoir travailler confortablement.


Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour rendre votre environnement de bureau adapté aux autistes :


Éliminez les facteurs de stress environnementaux courants

Beaucoup de personnes atteintes de TSA ont tendance à être anxieuses lorsque leur environnement est rempli de facteurs stressants comme des bruits forts, des lumières vives ou des odeurs fortes. Pour vous, certains stimuli ne sont peut-être pas écrasants, mais pour les autistes, ils peuvent être insupportables. La première approche pour rendre votre bureau confortable pour les autistes est d'éliminer autant de facteurs de stress environnementaux que possible. Voici quelques facteurs de stress courants :


L'éclairage agressif

Les lumières vives et non naturelles peuvent être douloureuses pour les personnes autistes. Vous pouvez réduire la dureté des lampes fluorescentes en utilisant des cache-lumière qui dispersent la lumière de façon plus naturelle dans la pièce. Par ailleurs, les personnes atteintes de TSA ont tendance à se laisser distraire facilement, alors assurez-vous qu'il n'y a pas de lumières vacillantes ou de bourdonnements dans la pièce. Si la personne a un bureau séparé, il est préférable d'installer un éclairage réglable.


Les bruits forts et les bureaux surchargés

Le concept de bureau ouvert ne convient pas aux personnes autistes. Non seulement il est mauvais pour la productivité, mais il peut devenir impossible pour une personne autiste de travailler dans un endroit rempli de distractions constantes.

Les postes de travail ouverts entraînent également un manque d'intimité. Sans compter que la plupart des personnes autistes souffrent d'anxiété sociale. Il leur sera donc difficile de se concentrer sur leur travail si les gens sont toujours autour de leur espace de travail.

Les bureaux devraient également disposer de salles d'isolement que les personnes peuvent utiliser pour s'éloigner de la foule et de l'agitation du bureau.


Les désodorisants et les odeurs fortes

L'utilisation de désodorisants doit être réduite au minimum car beaucoup de personnes y sont sensibles. Veillez à une bonne ventilation autour du bureau. Et n'utilisez que des produits de nettoyage inodores.


Les codes vestimentaires

Il est préférable de ne pas imposer un code vestimentaire strict au bureau. Pour les personnes autistes, même un léger changement peut être difficile à gérer. Par conséquent, lorsqu'il s'agit d'un code vestimentaire, restez décontracté. Assurez-vous que le code vestimentaire est confortable pour vos employés atteints de TSA.


Ayez un bon système de gestion pour réduire le stress au maximum

Pour une personne autiste, il peut être difficile de faire face au stress d'un emploi normal. La plupart des employeurs et des gestionnaires peuvent mettre une pression inutile sur leurs employés en raison de leur style de gestion. Voici quelques erreurs de gestion que vous pouvez éviter pour rendre votre lieu de travail plus confortable pour les personnes autistes :


Les réunions doivent être planifiées longtemps à l'avance

Les personnes autistes peuvent avoir besoin de plus de temps pour se préparer aux réunions. Les réunions de dernière minute et les changements d'horaire sont stressants pour tout le monde, mais ils mettent une pression énorme sur les employés atteints d’autisme. 


Évitez d'exiger des heures supplémentaires

N'exigez pas d'heures supplémentaires. Il peut être extrêmement stressant de rester tard. Planifiez correctement les tâches à l'avance pour éviter tout désagrément en fin de journée.


Les événements sociaux ne devraient pas être obligatoires

Les événements sociaux peuvent être un cauchemar pour les personnes souffrant d'anxiété sociale. Il ne devrait pas être obligatoire d'assister à des événements sociaux juste au nom de la "culture d'entreprise". Ils peuvent causer un stress inutile aux personnes atteintes de TSA.


Les pauses régulières doivent être encouragées

Il est bien connu que faire des pauses régulières améliore l'efficacité du travail et soulage le stress accumulé. Vous réduisez également le risque d'épuisement professionnel chez les employés en encourageant ces moments de pause. Les employés autistes peuvent profiter de ces pauses pour se détendre et se relaxer en isolement s'ils le souhaitent.


Soyez transparent

Chaque emploi comporte certaines tâches et exigences qui ne sont pas négociables. Ces tâches doivent être mentionnées dans la description du poste. Ou faites-en part à vos employés lors d'une réunion. Sachez qu'il est difficile pour les adultes autistes de comprendre des instructions vagues, alors soyez aussi transparent que possible.


Pour conclure

Le monde devient chaque jour plus inclusif, et nous en vivons. Cela signifie donc que nous devons également déployer des efforts pour rendre nos environnements professionnels confortables pour les personnes atteintes de troubles du traitement sensoriel comme les TSA. En réduisant les facteurs de stress sensoriels indésirables et en adaptant nos pratiques de gestion, nous pouvons créer un lieu de travail professionnel adapté aux TSA. 

Nous acceptons les articles invités et d'autres collaborations sur les blogs. Les sujets peuvent inclure mode de vie, travail, santé, forme physique, ergonomie, meubles, maison, technologie, entreprise et plus encore. Si vous souhaitez collaborer avec nous, envoyez un message à sophie@flexispot.com.

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter et obtenir les meilleurs conseils ergonomiques