OBTENEZ 6% DE RÉDUC

Abonnez-vous et recevez un billet de chance !

Après confirmation de votre inscription, nous vous enverrons un e-mail avec le code et un ticket pour gagner des prix.

Merci. Presque terminé...
Veuillez confirmer votre adresse e-mail pour terminer l'abonnement.
Cliquez sur le lien dans l'email que nous venons de vous envoyer.
OBTENEZ 6% DE RÉDUC

Abonnez-vous et recevez un billet de chance !

Après confirmation de votre inscription, nous vous enverrons un e-mail avec le code et un ticket pour gagner des prix.

Merci. Presque terminé...
Veuillez confirmer votre adresse e-mail pour terminer l'abonnement.
Cliquez sur le lien dans l'email que nous venons de vous envoyer.

Sur un vélo de bureau, lisez votre livre de table préféré

26 Juillet, 2022

L'équipe FLEXISPOT

J’adore les librairies. À chaque endroit où je vais, je mets un point d’honneur à m’arrêter à une librairie et à repérer ce que je pourrais lire. Il y a cette librairie locale où j’adore aller et que je visite toutes les semaines. Une semaine avant la fête des mères, il n’y avait que quelques clients comme moi. Il y en avait qui parcouraient les étagères tandis que d’autres faisaient des achats de cadeaux pour leurs mamans. Il y avait aussi des enfants qui ouvraient un livre pour enfants à un autre. Et bien sûr, les lecteurs sérieux occasionnels dans les librairies qui étaient tellement absorbés par le livre qu’ils lisaient qu’ils n’hésitaient pas à s’asseoir par terre. 


Il y avait également une section pour les nouveaux livres de table — une étagère qui, à ma surprise, m’a paru intéressante sur le moment. Je ne suis pas une grande amatrice de livre de table, car je préfère les magazines de questions comme Readers’s Digest. Je les lisais souvent quand j’étais jeune et j’étais très curieuse du monde. À l’époque, j’enrichissais mon vocabulaire en lisant les numéros du Reader’s Digest, je me souvenais des mots lorsque j’ai participé à un concours d’orthographe. Je ne me souviens pas depuis combien de temps c’était, mais je garde ce précieux souvenir. 


C’est différent à présent. La plupart des lecteurs ont arrêté de prendre des livres de poche, des livres de table et des magazines. Ils lisent seulement la version digitale sur leur Kindle ou sur leur Ipad. Vous pouvez simplement souscrire à un magazine ou payer pour un article sur un ancien numéro auquel ils vous donneront un accès numérique. C’est tout ce dont vous avez besoin pour une cession de lecture. Vous n’avez plus besoin d’aller dans une librairie puisque tout est digital maintenant. 


Mais bien sûr, les romantiques et ceux qui croient encore aux livres papiers sont toujours en vie. Il y a quelque chose de « magique » qui vous connecte plus à un livre quand vous êtes capable de parcourir les pages brillantes ou lisses et quand vous les tournez les unes après les autres. Et ne me lancez pas avec l’odeur ! Un livre qui vient d’arriver sent le bacon pour moi. Cela parle d’amour et de romance, et de quelque chose qui excite et me fait des papillons dans l’estomac. De plus, cela ne cause aucune fatigue oculaire par rapport à la lecture sur un écran d’ordinateur. C’est, bien sûr, ma préférence personnelle, et je respecte ce que les autres préfèrent pour eux-mêmes. 


Il y a ce livre de table qui a attiré mon attention. Le titre est, « De la psychologie avec votre café ? » Un livre écrit par l’historien américain de la psychologie distingué, Wade Pickren (revue par Brock, A.C. en 2014). Je n’ai jamais lu le livre, mais j’espère en avoir l’opportunité un jour en plein air, au parc ou quelque part près de la plage. Les critiques ont dit que le livre traite de l’histoire de la psychologie, un sujet absolument intéressant pour moi, sur lequel me creuser la cervelle.