Le Saviez-Vous ? Faits Intéressants Sur La Nourriture

13 Juillet, 2022

L'équipe FLEXISPOT

La nourriture est tellement devenue une partie intégrale de notre vie que l’on a tendance à ignorer à quel point elle peut être fascinante. Mais, ne l’oublions pas, tout ce que nous mettons dans notre assiette a une histoire d’origine qui explique comment elle est arrivée jusqu’à nous. Où la plante a été cultivée pour la première fois, comment elle a pris l’apparence et le goût qu’elle a aujourd’hui. Souvent, nous pouvons en apprendre sur notre propre histoire à travers l’histoire de la nourriture se trouvant dans nos assiettes.

Vous devez sûrement savoir que la tomate est un fruit, et non un légume, mais connaissez-vous ces autres faits surprenants sur les aliments que nous consommons au quotidien ?


1. L’origine du chocolat

L’origine du chocolat en Méso-Amérique, dans le Mexique actuel, est bien connue, comme le grand amour que les colonisateurs européens ont découvert chez les populations indigènes pour la plante de cacao. Mais, saviez-vous que le cacao était tellement précieux aux yeux des Aztèques qu’il servait de monnaie d’échange ? Au 15ᵉ siècle, les fèves de cacao étaient une monnaie d’échange acceptable pour payer les impôts au sein de l’empire aztèque. Cette vénération était répandue dans l’ensemble de ce qui est connu aujourd’hui comme étant l’Amérique latine, en réalité, le nom même du chocolat vient d’un mot maya.

Les Mayas croyaient que le chocolat était la boisson des dieux et préparaient un mélange spécial composé d’eau, de graines de cacao moulues et grillées, de piments et de farine de maïs. Cette boisson s’appelait « xocolatl », ce qui signifie « eau amère », et est à l’origine du nom que nous donnons aujourd’hui à cet aliment/boisson toujours aussi apprécié.

Le chocolat, dans une forme solide, doit une grande partie de son histoire à l’invention en 1828 de la presse à chocolat, qui permettait aux chocolatiers de presser facilement le beurre de cacao des fèves torréfiées, laissant derrière eux une fine poudre de cacao. Une fois cette poudre ajoutée à des liquides et placée dans une moule, la barre de chocolat a vu le jour.


2. Fruits déguisés

Peu importe le rayon où vous les trouvez au supermarché, la plupart des aliments que nous consommons au quotidien font partie d’une branche d’une pyramide alimentaire surprenante. En regardant un avocat, la plupart d’entre nous pensent qu’il s’agit d’un légume, mais en réalité l’avocat est un fruit. À vrai dire, les botanistes classent la garniture verte crémeuse de celui-ci comme une grosse baie avec une seule graine. C’est peut-être une baie, mais vous ne me verrez pas faire de la confiture d’avocats de sitôt.

Les pistaches sont un autre coupable lorsqu’il s’agit de fruits déguisés. Techniquement, les pistaches sont un type d’arbre à fruit charnu appelé « drupe ». Les graines de ces drupes sont recouvertes d’une coquille. Lorsque nous récoltons les « noix » de pistache, nous nous débarrassons en fait du fruit charnu pour les graines qu’ils contiennent.


3. Les bananes

Les bananes sont un fruit très fascinant et je me vois désolé de vous l’annoncer, mais elles sont techniquement des baies. Mis à part ce fait quelque peu confus, elles sont réputées pour améliorer l’humeur et peuvent même être très bonne pour faire baisser la pression sanguine. Les bananes ont toutes sortes d’usage utiles en dehors de leur simple consommation, comme le fait de polir efficacement le bois, l'argenterie et le cuir ou même de guérir des verrues. L'intérieur d'une peau de banane est aussi un remède efficace contre les démangeaisons causées par un moustique : un double usage pratique lorsque vous avez terminé votre collation au bord de la piscine !


4. L’évolution des œufs

L’humble poule a parcouru une longue distance depuis sa domestication. Avant d’être domestiquée par l’Homme, une poule, en moyenne, pouvait espérer pondre une douzaine d’œufs par an. Elle a été domestiquée pour la première fois vers 2000 ans av. J.-C. dans la vallée de l’Indus. Les poules de nos jours peuvent pondre plusieurs centaines d’œufs par an. La poule la plus prolifique jamais enregistrée, selon le Guinness World Records, vivait dans le Missouri en 1979 et a pondu 371 œufs en une seule année !


5. Le miel est impérissable !

Vous pouvez penser que tous les aliments ont une date de péremption, mais ce n’est pas le cas du miel ! S’il est conservé correctement, le miel peut, en effet, ne jamais se périmer. Cependant, il peut s’assombrir ou former des cristaux, mais il sera toujours bon à la consommation. Pour une meilleure conservation, le miel doit être conservé dans un pot en verre et sceller hermétiquement. C’est grâce à sa faible teneur en eau que le miel ne favorise pas le développement de bactéries. La capacité du miel à rester bon est si impressionnante que des bocaux de ce sirop doré ont été trouvés dans des pyramides égyptiennes, et ils étaient encore bons à la consommation !


6. Tomates empoisonnées ?

Dans les années 1700, à travers l’Europe, les tomates étaient surnommées « les pommes empoisonnées » car on pensait qu’elles contenaient un composant toxique. Cette croyance serait née du fait que l’aristocratie tombait souvent malade et mourait après avoir mangé des tomates. En réalité, la maladie était de leur propre faute, et non celle des tomates. L’acidité des tomates faisait suinter le plomb de la vaisselle, ce qui provoquait une dose fatale d’empoisonnement au plomb chez les convives présents à table. Alors, vous n’avez pas à vous inquiéter tant qu’il n’y a pas de plomb dans votre vaisselle, vous pouvez continuer à manger vos tomates en paix.


Nous acceptons les articles invités et d'autres collaborations sur les blogs. Les sujets peuvent inclure mode de vie, travail, santé, forme physique, ergonomie, meubles, maison, technologie, entreprise et plus encore. Si vous souhaitez collaborer avec nous, envoyez un message à sophie@flexispot.com.

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter et obtenir les meilleurs conseils ergonomiques