L’histoire du bureau debout

25 Juin, 2021

En raison d’études qui ont prévenu la population des dangers liés à une position assise trop longue, les bureaux debout ont gagné en popularité au cours des dernières années. Ceux qui ont lu beaucoup d’articles sur cette tendance pourraient être pardonnés de penser que se tenir debout pour travailler est une nouvelle tendance. Bien que le bureaux debout puisse paraître être une nouvelle invention, il existe en effet depuis de nombreuses années. Au cours des décennies, les consommateurs ont découvert que de maintenir le corps en bonne santé durant le travail encourage la productivité et la concentration ainsi que différents avantages pour la santé, comme par exemple un risque réduit de cholestérol, de maladie cardiaque, de diabète, et d’autres. 

Depuis quand existe-t-il ? 

Alors que le bureau debout est considéré comme une nouvelle tendance, il s’agit d’un produit qui a fait ses preuves et dont les performances ont été démontrées depuis bien longtemps. Le récent bond de popularité des bureaux debout ne consiste pas tant à vouloir le réinventer qu’à le redécouvrir. Des plus grands dirigeants aux intellectuels à travers le monde, le bureau debout a été utilisé par certains des plus grands intellectuels de l’histoire de l’humanité, ce qui leur a permis de progresser eux-mêmes ainsi que leurs sociétés. 

Cependant, comme  avec beaucoup  d’autres choses, tout ce qui est ancien redevient important. Les bureaux debout ont représenté un des plus grands secrets de l’homme pendant des décennies. Nous ne saurons jamais à quel moment le tout premier bureau debout a été utilisé, mais ils peuvent remonter aux années 1400. Il est dit que Léonard de Vinci utilisait un bureau  debout lorsque lui venaient toutes ces idées, y compris les machines volantes et la voiture blindée. En plus d’avoir été utilisé par un des plus grands artistes du monde, le bureau debout a fait ses premiers pas dans l’une des plus anciennes  universités du monde : l’université  de Cambridge (fondée en 1209).  Les bureaux debout ont été documentés pour la première fois dans la bibliothèque en 1626, et le concept de l’écriture en position debout a été élevé au premier rang de la pensée intellectuelle. 

Alors que certains utilisaient les bureaux debout aux 18ème et 19ème siècles, ils sont devenus plus courants au cours de ces siècles. La plupart se trouvaient dans les maisons et les bureaux des plus fortunés. Au 19ème siècle, les bureaux avaient souvent des postes de travail communs assis/debout au lieu de bureaux individuels pour chaque employé. On utilisait parfois des bureaux debout dans les salles de classe des écoles. Le Dr. Ludwig Wilhelm Johannes Kotelmann a décrit :

“Ces dernières années, il a été suggéré à plusieurs reprises que, même avec le type de bureau approprié, la position assise est susceptible de nuire aux organes abdominaux et à la circulation. On a donc proposé des bureaux qui permettent de s’asseoir ou de se lever. Ils ne sont guère nécessaires pour les classes inférieures et intermédiaires, car les élèves s’y lèvent lorsqu’on les interroge et s’agitent vigoureusement dans la cour de récréation pendant les pauses. Il faut plutôt y songer pour les classes supérieures.”

A mesure que l’Amérique s’industrialise et que les machines remplacent de nombreux employés, les travailleurs restent de plus en plus assis toute la journée. En réalité, depuis 1950, les emplois sédentaires aux États-Unis ont augmenté de 83 %. Les emplois à activité physique ne représentent que 20 % de notre population active.

De plus en plus de recherches publiées suggèrent que la position assise pendant de longues périodes pourrait nous tuer en augmentant notre risque d’hypertension artérielle, d’obésité, de maladies cardiovasculaires et même de cancer. Par conséquent, plusieurs personnes ont décidé de relancer le concept de la position debout au travail, ce qui a donné naissance au “mouvement moderne des bureaux debout.”

Les figures de l’histoire qui ont eu recours à un bureau debout 

Léonard de Vinci 

Si personne ne peut prétendre être l’inventeur du bureau debout, Léonard de Vinci est considéré comme le premier utilisateur connu. On a longtemps supposé qu’il avait peint la Joconde alors qu’il était debout à son bureau. 

Napoléon Bonaparte 

Les avantages mentaux et artistiques de la position debout au travail se répandent de l’Angleterre à la France. Napoléon Bonaparte adopte le bureau debout et découvre qu’il est un facteur favorable à la réflexion rapide et à l’élaboration de stratégies de guerre.

Thomas Jefferson

Thomas Jefferson a très probablement été le premier citoyen américain important à utiliser un bureau debout. À la fin des années 1700, l’auteur de la Déclaration d’indépendance et troisième président des Etats-Unis, a commandé son bureau à un menuisier de Williamsburg. Il a fait construire son “grand bureau” constitué de six pieds pour garantir plus de stabilité. Il possédait un plateau incliné réglable à l’aide d’un support à cliquet et était suffisamment large pour contenir un folio. Jefferson a utilisé ce bureau pour réaliser des esquisses de plans architecturaux populaires tels que le Capitole de l’État de Virginie.

Charles Dickens

Nombreux sont ceux qui le considèrent comme l’un des plus grands auteurs de tous les temps. Charles Dickens a créé l’ensemble de ses personnages “merveilleusement vifs” pour son livre David Copperfield à son bureau debout, comme l’a décrit l’écrivain du 19ème siècle Elizabeth Gaskell lorsqu’elle a visité son bureau. Elle a expliqué : “Des livres tout autour, jusqu’au plafond et jusqu’au sol ; un bureau debout sur lequel il écrit ; et toutes sortes de chaises confortables et simples.”

Søren Kierkegaard

Søren Kierkegaard, un philosophe danois de renom, s’est assis non pas à un mais à deux bureaux debout, marmonnant ses idées en passant d’une position à l’autre. Cette activité physique lui permettait d’explorer le royaume le plus profond de l’esprit avec une telle vitalité et une telle force, faisant de lui l’un des plus grands penseurs de l’histoire de la philosophie occidentale.

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche, un philosophe, philosophe politique et poète dont les pensées continuent de résonner à travers la pensée philosophique contemporaine, non seulement se tenait debout pour travailler, mais croyait passionnément que le travail assis ne valait rien : “Comme on devine vite comment quelqu’un est venu à ses idées ; si c’est assis devant son encrier, le ventre pincé, la tête baissée sur le papier - auquel cas on en a vite fini avec son livre aussi ! Les intestins exigus se trahissent - vous pouvez parier - pas moins que l’air du placard, les plafonds du placard, l’étroitesse du placard.”

Winston Churchill

Winston Churchill était un homme sans crainte qui a gagné sa réputation et le respect grâce à ses efforts inébranlables pour mettre fin au Troisième Reich. Il a souvent été observé travaillant à son bureau debout. L’une des photographies les plus célèbres de Churchill le montre à son bureau debout, méditant sur des documents et en fumant un cigare. Il a dû faire quelque chose de correct puisque l’ancien Premier ministre britannique a vécu jusqu’à ses 90 ans.

Virginia Woolf

Virginia Woolf est l’un des auteurs et penseurs modernistes les plus importants du XXème siècle. Elle est surtout connue pour ses trois œuvres : Mrs. Dalloway, To the Lighthouse et Orlando. Dans son essai intitulé A Room of One's Own, elle écrit : “Une femme doit avoir de l’argent et une chambre à elle si elle veut écrire de la fiction.” Jusqu’à la fin de sa vie, la poète troublée et pleine d’invention a tordu et tissé ses chefs-d’œuvre littéraires en restant debout. Woolf a passé une partie considérable de sa vie à écrire ses romans sur “un bureau d’environ trois pieds six pouces de haut avec un plateau incliné ; il était si haut qu’elle devait se tenir debout pour travailler”, comme l’a décrit son neveu, Quentin Bell. Sa sœur se tenait également debout pour peindre, et “cela a conduit Virginia à penser que son travail pourrait sembler moins ardu que celui de sa sœur si elle ne mettait pas les choses sur un pied d’égalité.”

Ernest Hemingway

Ernest Hemingway, lauréat du prix Nobel et du Pulitzer, est probablement la figure historique la plus connue que l’on peut voir utiliser, surtout au cours de ses dernières années, sa machine à écrire sur un bureau debout. Il s’est inspiré de son éditeur chez la maison d’édition Scribner. De plus, en raison d’une blessure à la jambe subie pendant la Première Guerre mondiale, il travaillait presque toujours en étant debout. Un journaliste a mentionné les actions d’Hemingway dans une interview publiée dans la Paris Review : “Une habitude de travail qu’il a depuis le début, Hemingway se tient debout quand il écrit. Il se tient debout avec une paire de mocassins trop grands sur la peau usée d’un petit koudou et une machine à écrire et un tableau de lecture à hauteur de son thorax en face de lui.” Comme l’a souligné George Plimpton dans le Paris Review au sujet de la chambre cubaine d’Hemingway : 

“Dans la chambre d’Ernest, il y avait un grand bureau couvert de piles de lettres, de magazines et de coupures de journaux, un petit sac de dents de carnivores, deux horloges déroulées, des chausse-pieds, un stylo non rempli dans un étui en onyx, un zèbre, un phacochère, un rhinocéros et un lion sculptés en bois en file indienne, ainsi qu’un large assortiment de souvenirs, de mémentos et de porte-bonheur. Il ne travaillait jamais à son bureau. Il utilisait plutôt un bureau debout qu’il avait fabriqué à partir d’une bibliothèque près de son lit. Sa machine à écrire portable y était installée, et des papiers étaient étalés sur le dessus de la bibliothèque, de chaque côté de celle-ci. Il utilisait une planche de lecture pour écrire à la main.”

Stan Lee

Stan Lee de Marvel Comics est le créateur des Quatre Fantastiques, X-Men et Spiderman. “Toujours écrire debout - bon pour la silhouette - et toujours face au soleil - bon pour le bronzage !” disait la légende d’une photo.

Réflexions finales 

Avec de telles grandes figures de l’histoire en face  de nous, on pourrait penser que la société aurait adopté le bureau debout depuis bien longtemps. Malheureusement, ce n’est que lorsque la science a démontré qu’il s’agissait d’une question de vie ou de mort que le bureau debout a été accepté de manière générale. Si les bureaux debout étaient autrefois réservés aux personnes fortunées ou peu conventionnelles, les bureaux debout flexibles sont désormais accessibles à tous ceux qui le souhaitent. Il existe plusieurs solutions sur le marché pour répondre aux besoins et aux budgets des bureaux de travail et des bureaux à domicile, et elles sont probablement beaucoup plus faciles à utiliser. Ce qui n’a pas changé, c’est l’avantage pour la santé qu’offrent les bureaux debout, ce qui maintiendra très certainement la tendance de ce produit ergonomique. 

Il est surprenant que davantage de personnes ne soient pas passées plus tôt aux bureaux debout. Mais comme le dit un simple proverbe, mieux vaut tard que jamais. Rejoignez Léonard de Vinci, Charles Dickens, Thomas Jefferson et Winston Churchill. Luttez désormais contre les risques liés à la position assise et profitez des avantages d’un bureau debout tant au niveau physique que psychologique. 

Nous acceptons les articles invités et d'autres collaborations sur les blogs. Les sujets peuvent inclure mode de vie, travail, santé, forme physique, ergonomie, meubles, maison, technologie, entreprise et plus encore. Si vous souhaitez collaborer avec nous, envoyez un message à sophie@flexispot.com.

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter et obtenir les meilleurs conseils ergonomiques